Tourisme interne: une stratégie inclusive pour faire émerger de grands opérateurs nationaux

Tourisme interne : une stratégie inclusive serait à même de faire émerger de grands opérateurs nationaux




Une stratégie inclusive pour le tourisme interne serait à même de faire émerger de grands opérateurs nationaux et les ériger en tant que tours opérateurs, estime la Direction des Études et des Prévisions Financières (DEPF) relevant du ministère de l’Économie et des finances.

Ces opérateurs, pourraient, dès lors, agir sur l’ensemble de la chaîne du service, à savoir une plateforme digitale nationale de distribution, de transport, de circuits avec guide, d’hébergement, de restauration…, afin de proposer des offres adaptées et abordables pour le touriste national, précise la Direction des Études et des Prévisions Financières dans un Policy brief consacré au « Potentiel du tourisme interne en tant que levier de relance post covid-19 ».

Selon la Direction des Études et des Prévisions Financières, le rôle de l’Etat serait de consolider son accompagnement par la formation, la labellisation (verte, sanitaire, …) et le soutien des conseils locaux dans la promotion de leurs territoires.

« Pour consolider le rôle du tourisme interne dans la relance du secteur, des mesures mobilisant les efforts tant publics que privés devraient être consolidées, en englobant l’ensemble de l’écosystème », recommande la Direction des Études et des Prévisions Financières.




Relevant que le tourisme interne au Royaume du Maroc a connu un essor quasiment généralisé sur le plan territorial durant la dernière décennie avec une attractivité et une spécialisation régionales différenciées, la Direction des Études et des Prévisions Financières estime que son potentiel demeure inexploité au regard de son importance à l’international, notamment dans les pays à revenu élevé.

Ainsi, l’offre d’hébergement nationale devrait se mettre à niveau pour être plus attractive au tourisme émetteur étant donné que les nationaux ont une appréciation relativement plus faible de l’offre touristique nationale par rapport aux touristes étrangers.

Ces perspectives d’ajustement sont très envisageables vue que l’offre marocaine reste très attractive sur toutes les gammes de l’offre touristique avec un meilleur rapport qualité/prix, conclut la Direction des Études et des Prévisions Financières.