Michelle Bachelet salue le rôle du Roi Mohammed VI dans la consécration des droits de l’homme

Michelle Bachelet salue le rôle pionnier de SM le Roi Mohammed VI dans la consécration des droits de l’homme




Le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, a salué le rôle pionnier de SM le Roi Mohammed VI dans la consécration de réformes substantielles, notamment dans le domaine social et des droits de l’homme.

Lors d’un entretien, mardi soir, avec le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, en marge de la 49è session du Conseil des droits de l’Homme à Genève, le Haut Commissaire s’est félicitée également de la coopération du Maroc avec l’ONU et les mécanismes onusiens des Droits de l’Homme.

« Mme Bachelet a mis en avant le rôle pionnier de SM le Roi dans la mise en place de réformes importantes pour la promotion de la culture des droits de l’homme et le raffermissement des droits sociaux.

En particulier en ce qui concerne les questions ayant trait aux droits des femmes et des enfants et au mariage précoce des mineures », a souligné le ministre dans une déclaration à la MAP à l’issue de cette entrevue. Mme Bachelet a assuré que le Maroc « est sur la bonne voie », tout en appelant à œuvrer davantage pour enrichir ce processus, a-t-il poursuivi.




Le ministre a indiqué, par ailleurs, avoir présenté à Mme Bachelet un aperçu des progrès et réalisations enregistrées au Maroc en matière des droits de l’homme.

Au cours de cette entrevue, qui s’est déroulée en présence notamment de l’ambassadeur représentant du Maroc à Genève, Omar Zniber, l’accent a été également mis sur le rôle que peut jouer le Maroc dans la promotion de la culture des droits de l’homme à l’échelle continentale, a-t-il ajouté.

En marge de sa participation au Segment de Haut niveau de cette 49è session, le ministre de la Justice a eu également des entretiens avec la ministre de la Justice, garde des Sceaux et chargée des Droits de l’Homme au Gabon, Erlyne Antonella Ndembet, le directeur du Centre de Genève pour la gouvernance du secteur de la sécurité (DCAF), Thomas Guerber, et la directrice générale de l’Organisation Internationale de Droit du Développement (IDLO), Jan Beagle.

Il a rencontré de même la présidente de l’association pour la prévention de la torture (APT), Barbara Bernath, et la Cheffe du secrétariat de l’Initiative pour la Convention contre la torture (CIT), Gayethri Pillay.