Melilla: 350 migrants subsahariens ont franchi la frontière

Melilla : 350 migrants subsahariens ont franchi la frontière ce jeudi matin




Ce jeudi matin, peu après 7h00 du matin, une deuxième tentative massive de franchissement de la clôture de la ville occupée de Melilla a été lancée par près de 1 200 migrants, 350 d’entre eux y sont parvenu, s’ajoutant au 500 qui ont franchi cette même frontière hier, sur les 2 500 candidats.

Alors que certains sont restés perchés sur la partie haute de la clôture face à l’important déploiement des forces de sécurité des deux côtés, rapporte El Mundo, la majorité de ceux qui ont réussi à entrer dans le préside occupé de Melilla se sont dirigés vers le Centre de séjour temporaire pour immigrés.

Les migrants ont été signalés dès 6h00 du matin, activant par leur nombre le dispositif anti-intrusion côté espagnol.




Côté marocain, le matériel anti-émeute a également été déployé, mais une partie des migrants, pour beaucoup des subsahariens, a réussi à échapper au contingent de la Guardia Civil, de la police nationale et de la police locale espagnole, franchissant la zone entre les postes-frontières de Barrio Chino et de Beni Enzar.

Selon la délégation gouvernementale de Melilla, citée par El Mundo, les migrants «ont fait preuve d’une extrême violence, jetant des pierres et utilisant des crochets et des bâtons contre les forces de sécurité» alors qu’au moins 4 agents de la Guardia Civil ont été blessés et transférés à l’hôpital régional.