Le phare de Cap Spartel, candidat pour le prix du phare patrimonial de l’année 2022

Le phare de Cap Spartel, candidat pour le prix du phare patrimonial de l’année 2022




Le ministère de l’Équipement et de l’eau a soumis, récemment, la candidature du phare de Cap Spartel pour le prix du phare patrimonial de l’année 2022 de l’Association internationale de signalisation maritime (AISM), indique jeudi un communiqué du ministère.

Le phare de Cap Spartel a été ouvert au public en juillet 2021 dans le cadre d’un partenariat public-privé et il peut désormais accueillir ses visiteurs pour profiter des vastes jardins, de la vue panoramique de rencontre entre l’océan atlantique et la mer méditerranée, et aussi découvrir le premier musée des phares marocains.

Ce musée offre une expérience didactique sur l’histoire maritime du Maroc et sur le rôle des phares et leur évolution technique au fil du temps.




Considéré comme doyen des phares marocains, le phare de Cap Spartel est fonctionnel depuis plus de 150 ans grâce aux efforts perpétuels de restauration et de conservation réalisés par les services du ministère. Le phare a, en plus de cela, une vue sur le détroit de Gibraltar, l’un des plus importants passages maritimes stratégiques où la mer Méditerranée rencontre l’océan Atlantique.

Le prix du phare patrimonial de l’AISM est organisé annuellement depuis 2019 afin de mettre en exergue la valeur historique des phares à travers le monde et leur rôle primordial dans la sécurité de la navigation maritime.