Belgique: un belge d’origine marocaine soupçonné de préparer des attentats arrêté grâce à la DGST marocaine

Belgique: un belge d’origine marocaine soupçonné de préparer des attentats arrêté grâce à la DGST marocaine




En couronnement des efforts déployés par le Maroc en matière de lutte contre les organisations extrémistes, la menace terroriste et en renforcement de la coopération sécuritaire maroco-belge, la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST) a fourni aux autorités belges des renseignements précis sur un citoyen d’origine marocaine soupçonné d’implication dans l’incitation, la planification et la préparation de projets terroristes imminents. 

Selon un communiqué du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), «ces renseignements mis par la Direction générale de la surveillance du territoire national à la disposition des autorités sécuritaires et judiciaires belges ont permis l’arrestation du mis en cause, qui s’activait au nom de Abdellah Al-Beljiki, et sa mise en détention par la justice belge pour les besoins de l’enquête menée dans le cadre des affaires du terrorisme et de l’extrémisme violent». 

Le citoyen belge d’origine marocaine a été identifié dans le cadre de l’enquête menée actuellement par le Bureau central d’investigations judiciaires sur un partisan de Daech.




Ce partisan de Daech a été arrêté le 02 mars dernier à Foum Zquid aux environs de Tata, pour son implication présumée dans la préparation de l’exécution d’une attaque terroriste. 

Les investigations menées jusqu’à ce stade ont permis de détecter un transfert en euro effectué par le détenu en Belgique au profit du suspect arrêté au Royaume du Maroc, au début du mois de mars courant, comme une première avance dans le cadre d’opérations de financement progressif pour l’acquisition de composés et de produits chimiques entrant dans la préparation et la fabrication d’explosifs. 

Les recherches, appuyées par les expertises numériques et techniques, ont révélé l’implication de la personne arrêtée en Belgique dans l’incitation à la création d’une organisation terroriste locale pour mener des opérations subversives au Royaume du Maroc, à travers des contenus expliquant à la personne arrêtée au Royaume du Maroc le modus operandi d’enrôlement et d’embrigadement ainsi que la manière de choisir les bases arrière des entraînements et les projets et les cibles à viser.