Un homme politique espagnol compare le roi Mohammed VI à Vladimir Poutine

Un homme politique espagnol compare le roi Mohammed VI à Vladimir Poutine




Santiago Abascal, chef de la formation d’extrême droite espagnole, Vox, a profité mercredi du débat sur l’invasion russe en Ukraine pour comparer le roi du Maroc, Mohammed VI, à Vladimir Poutine. « Un satrape (homme puissant et despotique, ndlr) a perçu une fois encore la fragilité de notre gouvernement et de nos institutions, comme Poutine », a dénoncé Santiago Abascal en référence à l’assaut de plus de 2000 personnes sur la frontière de Melilla en provenance du Maroc, indique l’agence de presse privée espagnole Europa Press. Le leader de la formation d’extrême droite estime que le débat sur la sécurité et les frontières qui s’est tenu au congrès espagnol sur l’Ukraine aurait dû servir également comme occasion.




C’était une occasion pour mettre en avant les sérieux problèmes de l’Espagne à ses frontières avec le Maroc. L’homme a une nouvelle fois demandé le déploiement de l’armée aux frontières de Sebta et Melilla pour « défendre l’intégrité territoriale et la sécurité des citoyens ». Toutefois, Santiago Abascal a tenu à faire la différence entre les réfugiés en provenance d’Ukraine et ceux qui tentent de venir depuis le Royaume du Maroc. « Ce n’est pas de la discrimination, nous distinguons ceux qui sont des réfugiés et ceux qui ne le sont pas. Ceux qui sont en guerre doivent être accueillis et non les vagues d’hommes envoyés de manière préméditée pour déstabiliser les nations et agresser les frontières ».