Le Parlatino approuve la proclamation de Rabat comme “capitale de la coopération Sud-Sud”

Le Parlatino approuve la proclamation de Rabat comme “capitale de la coopération Sud-Sud”




Le Parlement d’Amérique latine et des Caraïbes (Parlatino) a annoncé avoir adopté le contenu de la Déclaration finale ayant sanctionné les travaux du Forum du dialogue parlementaire des sénats et conseils équivalents d’Afrique, du monde arabe, d’Amérique latine et des Caraïbes, organisé récemment à Rabat sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI et qui a déclaré la ville de Rabat comme “capitale de la coopération Sud-Sud”.

Cette annonce, qui intervient après que la Ligue des États arabes ait salué, mercredi, la proclamation par le Forum, Rabat “capitale de la coopération sud-sud”, a été faite moyennant une lettre envoyée par la présidente du Parlatino, l’argentine Silvia del Rosario Giacoppo, au président de la Chambre des conseillers, Naama Mayara.




La présidente du Parlatino a exprimé sa grande considération à SM le Roi Mohammed VI et ses meilleurs vœux de progrès et de prospérité au peuple marocain.

Mme Rosario, élue en février dernier à la présidence de cet organe législatif régional, a également réitéré que le Parlatino a pris note de la Déclaration finale du Forum du dialogue parlementaire des sénats et conseils équivalents d’Afrique, du monde arabe, d’Amérique latine et des Caraïbes, une initiative sans précédent par laquelle la Chambre des Conseillers est parvenue à réunir trois groupes géopolitiques autour d’engagements communs exprimés dans la Déclaration finale.

Par ailleurs, elle a affirmé, au nom du Parlatino, qui comprend plus de 23 pays membres, que cette institution régionale se considère partie prenante de ces engagement.




Elle a salué les délibérations et les interventions lors de ce forum et ses axes qui concernent les défis sanitaires, environnementaux, sociaux et les enjeux de renforcement de la coopération et de développement des échanges commerciaux au profit des peuples d’Afrique, du monde arabe, d’Amérique latine et des Caraïbes.

Dans ce sillage, le Parlatino s’est dit disposé à mettre en œuvre ce qui a été convenu en matière de mise en place d’un “mécanisme parlementaire de coopération et d’intégration économique”, à travers une feuille de route pour renforcer la coordination parlementaire avant les sommets des dirigeants et chefs d’État, ainsi que les réunions d’institutions, d’organismes, d’instances et d’unions gouvernementaux afro-arabo-latino-américains.




La Présidente du Parlatino a réaffirmé son engagement en faveur de ce qui a été convenu dans le cadre de la “Déclaration de Panama” sur le renforcement de la coopération parlementaire afro-latino-américaine issue du forum “Afrolac”, en vue d’établir des programmes pour la coopération entre les peuples et les institutions des deux régions.

La déclaration a été signée le 12 février dernier dans la capitale Panama au terme de la réunion du président de la Chambre des conseillers, président de l’Association des sénats, choura et conseils équivalents d’Afrique et du monde arabe, Naama Mayara, accompagné du président de l’Union parlementaire africaine et du Parlement de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), ainsi que des présidents des unions parlementaires d’Amérique latine et des Caraïbes.