L’Algérie porte des accusations contre des hackers marocains

L’Algérie porte de nouvelles accusations contre des hackers marocains




L’Algérie accuse des hackers marocains d’avoir piraté le compte Twitter de l’une de ses institutions à travers lequel ils auraient publié des messages anti-ukrainiens.

Ces accusations émanent de la radio officielle algérienne.

Vendredi, cette radio a accusé des hackers marocains d’avoir piraté le compte Twitter du ministère algérien de la Justice et d’avoir publié des messages anti-ukrainiens, rapporte l’agence Anadolu.

Elle a tenu à apporter une clarification : les messages publiés sur le compte Twitter du ministère de la Justice « ne sont pas liés à la position algérienne ».

De son côté, le ministère algérien de la Justice a annoncé qu’il déposerait plainte suite à cette cyber-attaque ayant visé les institutions officielles algériennes.

Le Royaume du Maroc n’a pas, pour l’instant, réagi à ces nouvelles et énièmes accusations.