Sana Khouja, la Marocaine qui a révolutionné le monde du vin en Espagne

Sana Khouja, la Marocaine qui a révolutionné le monde du vin en Espagne




Sana Khouja, jeune femme d’affaires d’origine marocaine, a brisé les barrières raciales, économiques et de genre pour inscrire son nom dans le monde viticole espagnol. En 2019, elle créait Zeena, sa marque de vin bio conditionné dans une canette en aluminium 100% recyclable.

Née au Maroc dans une famille modeste, Sana Khouja a travaillé dur pour devenir aujourd’hui une femme d’affaires à l’avenir prometteur. A 30 ans, elle a créé « Zeena », sa marque de vin en canette, une première dans le monde du vin en Espagne.

« L’idée, c’était de créer des produits durables adaptés aux nouvelles tendances de consommation », a-t-elle expliqué dans un entretien à Publico. « Nous ne sommes pas en concurrence avec la bouteille de vin, nous agrandissons le marché. L’industrie du vin a été dirigée principalement par des hommes.




Mais ces dernières années, de plus en plus de femmes ont investi le secteur. Dans mon cas, en tant que femme, barcelonaise et fille d’immigrés sans diplôme universitaire en œnologie, j’avais peut-être tout pour échouer », a déclaré la jeune femme d’affaires, fière de ses origines et de son parcours.

Pour Sana Khouja, « être une femme est la meilleure chose qui [lui] soit arrivée », elle qui a passé des « années à avoir honte de [ses] origines et à cacher [sa] nationalité ». La jeune femme avoue n’avoir subi aucune forme de discrimination en Espagne, sans doute parce qu’elle est « blonde et blanche ».

Mais elle pense à ces femmes étrangères « au teint plus foncé », ou qui portent le voile, qui continuent d’être discriminées en raison de la race, de la religion ou du statut social.