Maroc-Russie: les échanges commerciaux ont augmenté de 42% en 2021

Maroc-Russie: Les échanges commerciaux ont augmenté de 42% en 2021




En 2021, le volume des échanges commerciaux entre le Royaume du Maroc et la Russie a augmenté de 42%, a annoncé le représentant commercial de la Fédération de Russie au Royaume du Maroc, Artem Tsinamzgvrishvili. La Russie compte augmenter ses échanges commerciaux avec le Royaume du Maroc courant 2022.

Le volume des échanges entre la Russie et le Royaume du Maroc a augmenté 42% fin 2021 pour atteindre 1,6 milliard de dollars.

« Le Royaume du Maroc reste le partenaire commercial le plus important de la Russie en Afrique », a déclaré le représentant russe, cité par l’Agence de presse russe Tass.

« Les exportations russes vers le Royaume du Maroc affichent une tendance positive confiante. En 2021, elles ont augmenté de 60% – c’est le meilleur indicateur parmi tous les pays du continent », a-t-il poursuivi.




De même, les importations russes en provenance du Maroc ont également augmenté, à la fin de l’année 2021, elles ont augmenté de 11% et le solde positif du commerce bilatéral s’est élevé à 778,4 millions de dollars.

« Il est gratifiant qu’en plus de la croissance prévue de la part de valeur des matières premières, principalement la chimie, la pétrochimie et les métaux, les produits de haute technologie aient occupé une part importante des exportations russes.

Les livraisons de véhicules utilitaires de la Russie au Maroc ont augmenté de 6 fois, les produits alimentaires, ainsi que les pâtes et papiers de 3 fois », a déclaré Tsinamdzgvrishvili.

Et de préciser que certains produits ont été livrés pour la première fois de Russie vers le Maroc en 2021, comme le bœuf surgelé et du miel, mais aussi des hydrocarbures.




Par ailleurs, le verre plat connaitrait une nette demande au sein du marché russe après les années liées à la pandémie du coronavirus qui a eu des répercussions sur la logistique depuis la Chine, cela a permis à la Russie d’empocher 250 millions de dollars.

« Un certain nombre de marchandises sont apparues dans les exportations russes en 2021 qui n’étaient pas fournies auparavant au marché marocain. Il s’agit des gaz de pétrole et des hydrocarbures gazeux, des moteurs à combustion interne, des cosmétiques et des produits de toilette, du verre en feuilles, des équipements pour la préparation de tabac, des appareils ménagers électromécaniques », indique la même source.

La Russie prévoit d’augmenter ses projets conjoints russo-marocains en cours, ajoute Tsinamdzgvrishvili.

« En 2022, nous prévoyons une augmentation du nombre de petites et moyennes entreprises russes sur le marché marocain », a-t-il affirmé.