Sound Energy-ONEE: encore 3 mois pour examiner l’accord de vente de gaz de Tendrara

Sound Energy et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable ont encore 3 mois pour examiner l’accord de vente de gaz de Tendrara




La société britannique Sound Energy et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) viennent de prolonger de trois mois le délai d’examen des modalités de l’accord de commercialisation du gaz naturel issu de la concession de Tendrara, signé fin novembre dernier.

Selon le Protocole d’accord relatif à la vente du gaz naturel de Tendrara via le gazoduc Maghreb-Europe (GME), les conditions de mise en œuvre devaient être examinées dans les 90 jours suivant sa signature.

Mais les deux parties viennent de prolonger de 3 mois ce délai, fait savoir Challenge.

Dans cet accord signé le 30 novembre dernier, Sound Energy s’est engagé à fournir 350 millions de mètres cubes de gaz naturel à l’Office pendant une période de dix ans.

Pour la société britannique, les travaux de connexion au gazoduc Maghreb-Europe avancent à un bon rythme.




« Les progrès réalisés sur les différentes conditions au cours des 90 derniers jours sont encourageants pour tous, en particulier pour les bailleurs de fonds locaux et internationaux qui, à ce titre, se félicitent de l’extension de l’accord de vente de gaz naturel.

Nous sommes ravis que le partenariat entre le Royaume-Uni, le Royaume du Maroc, l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) et Sound Energy fonctionne bien », a déclaré Graham Lyon, président du conseil d’administration de Sound Energy. Les termes de l’accord restent toutefois inchangés.

Il s’agissait pour Sound Energy d’obtenir les autorisations et permis nécessaires à la mise en place des infrastructures gazières de la phase 2 et pour l’Office national de l’électricité et de l’eau potable de faire approuver par les autorités marocaines la décision finale d’investissement, après l’adhésion des partenaires.

L’accord prévoit aussi que la société britannique effectue des forages au niveau de plusieurs puits et installe une unité de traitement du gaz extrait.