Selon Abdelilah Benkirane, son mandat a été « un modèle de bonne gestion »

Selon Abdelilah Benkirane, son mandat a été « un modèle de bonne gestion »




Lors d’un discours prononcé devant les PDJistes de la région de Béni Mellal-Khénifra le 13 mars dernier, Abdelilah Benkirane, secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD) a évoqué sa relation avec le roi Mohammed VI.

Abdelilah Benkirane se remémore les années passées à la tête du gouvernement marocain.

« Même si on le voulait, le Royaume du Maroc ne pourra jamais supprimer de l’histoire la participation du Parti de la justice et du développement à la stabilité et la sécurité de l’État marocain en 2011 », a-t-il mis en avant.

Il a rappellé les actions entreprises durant son mandat notamment la « réforme de la caisse de compensation » entamée par son gouvernement en 2015 et du soutien royal.




« J’ai affronté un blocage qui a duré des mois lors de la préparation de cette caisse dédiée aux veuves et c’est sa majesté (le roi Mohammed VI) qui m’avait reçu seul à l’issue d’un Conseil de ministres pour me donner le feu vert et lancer le chantier. ‘Moi-même je suis soulagé’, m’avait-il dit ».

Pour l’ancien chef du gouvernement, cité par TelQuel, « le véritable gouvernant du Maroc est » le souverain et « pas le chef du gouvernement. »

« La politique » du roi Mohammed VI, a-t-il nuancé « contient beaucoup de rationalité et de précaution, mais il peut avoir tort parfois ».

Il se félicite par ailleurs de la réussite des réformes mises en œuvre durant son mandat. Un mandat qui est, selon Abdelilah Benkirane, « un modèle de bonne gestion ».