L’ONU proclame le 15 mars Journée internationale de lutte contre l’islamophobie

L’ONU proclame le 15 mars Journée internationale de lutte contre l’islamophobie




La résolution adoptée par l’ONU a été présentée par le Pakistan et marque le jour où un homme armé australien a tué 51 fidèles musulmans et en a blessé 40 autres lors des attentats terroristes de 2019 en Nouvelle-Zélande.

L’Assemblée générale des Nations Unies a adopté par consensus une résolution proclamant le 15 mars Journée internationale de lutte contre l’islamophobie.

La résolution de mardi a été présentée par le Pakistan au nom de l’Organisation de la coopération islamique (OCI). Cela marque le jour où un homme armé est entré dans deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, tuant 51 fidèles et en blessant 40 autres lors de l’attaque terroriste.

Présentant officiellement la résolution, l’envoyé du Pakistan à l’ONU, Munir Akram, a déclaré que la haine anti-musulmane est devenue une « réalité » qui « prolifère dans plusieurs parties du monde ».




« De tels actes de discrimination, d’hostilité et de violence envers les musulmans – individus et communautés – constituent de graves violations de leurs droits humains et violent leur liberté de religion et de conviction », a déclaré Akram dans la salle de l’Assemblée générale.

« C’est particulièrement alarmant ces jours-ci, car il est apparu comme une nouvelle forme de racisme caractérisée par la xénophobie, le profilage négatif et les stéréotypes des musulmans », a-t-il ajouté.

Akram a déclaré: « L’aspect genré de l’islamophobie gagne également en importance, les filles et les femmes étant ciblées en raison de leur mode vestimentaire et de la notion générale selon laquelle les femmes musulmanes sont opprimées et doivent donc être libérées. »

« Le prochain défi est d’assurer la mise en œuvre de cette résolution historique », a déclaré le Premier ministre pakistanais Imran Khan, ajoutant que « notre voix contre la montée de l’islamophobie a été entendue ».