Mauvaise surprise à la pompe pour les automobilistes marocains

Mauvaise surprise à la pompe pour les automobilistes marocains




Les prix des carburants ont encore flambé atteignant 14,18 dirhams le litre pour l’essence, et frôlant les 12 dirhams pour le diesel.

Alors que la crise russo-ukrainienne a fait flamber les cours du brut, les prix à la pompe ne cessent de grimper, suscitant la colère des Marocains.

Ces prix, malheureusement, sont encore plus élevés dans d’autres villes à cause du coût du transport.

Cette hausse exceptionnelle et continue depuis plusieurs semaines, semble partie pour s’installer, selon les analystes sur la Bourse de Casablanca.

« Il est fort probable que le prix du gasoil suive sa tendance haussière dans les prochaines semaines si la crise ukrainienne n’est pas résolue rapidement », ont-ils alerté.

Pour sa part, le gouvernement avait promis de trouver « les solutions adéquates » pour atténuer les effets de cette hausse du prix du brut sur le secteur du transport des marchandises et autres.

L’une des solutions est la subvention accordée aux camionneurs.