L’Espagne fait prévaloir la sagesse dans ses relations avec le Maroc

L’Espagne fait prévaloir la sagesse dans ses relations avec le Maroc




En reconnaissant la prééminence de l’initiative marocaine d’autonomie comme “la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend” au sujet du Sahara Marocain, l’Espagne fait prévaloir la voix de la sagesse dans ses relations avec le Maroc, a estimé l’analyste politique basé à Washington, Samir Bennis.

Samir Bennis





“Je pense que le gouvernement de M. Pedro Sanchez a fait prévaloir la raison et la sagesse” pour permettre de donner un élan nouveau au partenariat entre les deux pays, a affirmé M. Bennis dans une déclaration à l’agence de presse marocaine MAP.

Fort de ses droits légitimes et de son attachement à la défense de son intégrité territoriale, le Royaume du Maroc a “clairement montré à l’Espagne que pour rétablir les relations bilatérales, le discours doit être accompagné d’actions concrètes” basées sur le respect mutuel, d’où l’importance, selon ce politologue, des positions et des engagements clairs contenus dans le message adressé à Sa Majesté le Roi Mohammed VI par le président du gouvernement espagnol.




Pour l’Espagne, “le Maroc est une puissance régionale avec laquelle il faudrait travailler, et les derniers changements géopolitiques qui se sont produits dans la région vont dans le sens du Royaume qui est appelé à jouer un rôle de premier plan”, a expliqué l’auteur de deux ouvrages sur les relations entre Madrid et Rabat.

Après la décision des États-Unis de reconnaître la souveraineté pleine et entière du Royaume du Maroc sur son Sahara, la position de l’Espagne, a ajouté l’analyste politique basé à Washington, Samir Bennis, vient conforter la dynamique de soutien international au plan d’autonomie proposé par le Royaume du Maroc, qui s’est illustrée en Europe également, rappelle l’expert, par la récente position claire de l’Allemagne.