Badr Hari doit gagner son combat contre Arkadiusz Wrzosek

Badr Hari doit gagner son combat contre Arkadiusz Wrzosek




Le combat contre le Polonais Arkadiusz Wrzosek (14-5, 9 KO) prévu ce samedi 19 mars à Hasselt en Belgique, dans le cadre du Glory 80 est un énorme défi que le champion marocain de kick-boxing Badr Hari (106-16, 92 KO) doit relever pour prouver sa capacité à poursuivre sa carrière.

Un grand combat est attendu dans le cadre du Glory 80.

D’un côté, il y a le Polonais Arkadiusz Wrzosek, 29 ans, qui avait battu par KO le kickboxeur marocain Badr Hari, 37 ans, au deuxième round le 4 septembre 2021 à Rotterdam, aux Pays-Bas, dans le cadre du Glory 78, qui doit prouver sa légitimité.

De l’autre côté, il y a le champion marocain qui veut prendre sa revanche. L’enjeu est de taille pour le Polonais.




Il l’est davantage pour le champion marocain de kick-boxing Badr Hari.

« Il est toujours dévoué et a encore faim… Il a cinq enfants, il a une famille.

Quand il vient au gymnase, il met toujours le maximum dans son entraînement », a récemment déclaré à MMA Sucka Saïd El Badaoui, l’entraîneur de Badr Hari lors d’un entretien au SB gym.

Y a-t-il une technique de combat déjà définie ?

« Nous n’avons pas de plan de combat parce que nous allons faire ce que nous avons fait la dernière fois.

Vous avez vu le combat. Nous ne changerons rien. La seule chose que nous allons faire est de rester vif et de travailler le corps.




Badr avait un très bon combat contre Arkadiusz à l’exception d’un coup de pied, il gagnait tout le combat. Il est peut-être le plus grand talent que nous ayons jamais eu sur la face de la terre…

[Badr Hari] doit gagner. Il a vraiment besoin de gagner le combat parce que les gens vont commencer à douter de son retour et commencer à douter de sa puissance », a-t-il ajouté. Le grand combattant néerlando-surinamais de K-1 Remy Bonjasky partage l’avis du coach de Badr Hari.

« Ce combat va être grand parce que Badr [Hari] a perdu ce combat et il est là pour sa revanche. […] Par expérience, je sais que Badr quand il s’agit de revanche, il est prêt à tuer », a-t-il déclaré.