Sahara marocain: l’Algérie en colère rappelle son ambassadeur à Madrid

Sahara marocain: l’Algérie en colère rappelle son ambassadeur à Madrid




L’Algérie ne digère pas le changement de position de l’Espagne sur le Sahara. Elle vient de rappeler son ambassadeur à Madrid pour consultations.

« Très étonnées par les déclarations des plus hautes autorités espagnoles relatives au dossier du Sahara occidental, les autorités algériennes, surprises par ce brusque revirement de position de l’ex-puissance administrante du Sahara occidental, ont décidé le rappel de leur ambassadeur à Madrid pour consultations avec effet immédiat », souligne le ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger dans un communiqué.




Vendredi, l’Espagne a mis fin à près d’un an de brouille diplomatique majeure liée à la question du Sahara marocain en changeant de position.

Dans un communiqué, le palais royal a fait savoir que le Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez, a indiqué que le plan marocain « d’autonomie » pour le Sahara est « la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend ».

L’Algérie voit d’un mauvais œil ce changement de position sur le Sahara qu’elle qualifie de « deuxième trahison historique du peuple sahraoui par Madrid après le funeste accord de 1975 ».