L’ambassadrice du Maroc en Espagne est retournée à Madrid

L’ambassadrice du Maroc en Espagne, Karima Benyaich, est retournée à Madrid




L’ambassadrice du Royaume du Maroc en Espagne, Karima Benyaich, rappelée à Rabat pour des consultations depuis mai dernier, a finalement rejoint son poste ce dimanche, un jour après le changement de position de l’Espagne sur le Sahara marocain.

Le Royaume du Maroc vient de poser l’acte ultime pour matérialiser la reprise de ses relations avec l’Espagne.

L’ambassadrice du Royaume du Maroc à Madrid, Karima Benyaich, est retournée ce dimanche à son poste, après plusieurs mois d’absence.

Elle avait été rappelée pour des consultations en mai dernier, après l’entrée en Espagne du chef du groupe séparatiste armé, Brahim Ghali, le leader du Front Polisario, provoquant une grave crise diplomatique avec le Royaume du Maroc, et « l’invasion » de migrants à Ceuta.




Ce retour de l’ambassadrice marocaine à Madrid intervient au lendemain de l’annonce de l’Espagne de soutenir le plan d’autonomie du Sahara proposé par le Royaume du Maroc, fait savoir El Español, rappelant que le président du gouvernement espagnol a clairement exprimé ce changement de position dans une lettre adressée au roi Mohammed VI.

De son côté, l’Algérie a dénoncé ce « revirement brusque » de la position de l’Espagne et a rappelé samedi son ambassadeur à Madrid pour des consultations.

Le gouvernement espagnol, pour sa part, assure que l’Algérie était informée « à l’avance » de cette décision concernant le Sahara qualifiée par ailleurs d’« imprudente » et de « politiquement bâclée » par le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), Podemos et le Parti populaire (PP).