Réaction des États-Unis sur la nouvelle position de l’Espagne sur le Sahara

Réaction des États-Unis sur la nouvelle position de l’Espagne sur le Sahara




Les États-Unis ont réagi à la nouvelle position de l’Espagne au sujet de la question du Sahara marocain.

Madrid « considère l’initiative marocaine d’autonomie comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend ».

Selon un porte-parole du département d’État américain, les États-Unis disent être d’accord avec l’Espagne qui « considère l’initiative marocaine d’autonomie comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend » au sujet du Sahara, rapporte l’agence de presse privée espagnole  Europa Press.

Sous l’administration de l’ancien président américain Donald Trump, les États-Unis avaient reconnu la souveraineté du Royaume du Maroc sur le Sahara en échange de la normalisation des relations diplomatiques entre le Royaume du Maroc et Israël.




Vendredi, le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, a souligné, dans un message adressé au roi Mohammed VI, que « l’Espagne considère l’initiative marocaine d’autonomie comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend » au sujet du Sahara marocain.

Un geste de soutien réclamé de longue date par Rabat à Madrid.

En réaction au message du haut responsable espagnol, le Royaume du Maroc a indiqué qu’il apprécie hautement les positions positives et les engagements constructifs de l’Espagne au sujet de la question du Sahara marocain.

Les deux pays ont à travers cet échange de communiqués mis fin à près d’un an de brouille diplomatique majeure liée à cette question.