Sahara marocain: l’Espagne craint pour sa relation avec l’Algérie

Sahara marocain: l’Espagne craint pour sa relation avec l’Algérie




La ministre de la Politique territoriale et porte-parole du gouvernement espagnol, Isabel Rodriguez, a assuré que la décision de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara, n’affectera pas sa relation « solide » avec l’Algérie, un « partenaire stratégique, fiable et amical ».

Bien que le gouvernement algérien ait rappelé samedi son ambassadeur à Madrid pour des consultations, après l’annonce de la décision de l’Espagne de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara, la ministre de la Politique territoriale et porte-parole du gouvernement espagnol Isabel Rodriguez estime que la relation avec l’Algérie est « fondamentale » dans ce contexte de crise ukrainienne. La ministre a assuré que le gouvernement travaille à “amortir” les effets de cette crise.




« L’ouverture de cette nouvelle étape des relations entre l’Espagne et le Maroc garantit la stabilité nécessaire, car il implique le respect mutuel, l’absence d’actions unilatérales et le maintien d’une communication fluide et franche pour continuer à renforcer la coopération migratoire », a ajouté la ministre de la Politique territoriale et porte-parole du gouvernement espagnol dans une interview qui a été publiée dimanche dans le journal La Razón.

La ministre Isabel Rodriguez a saisi l’occasion pour exhorter le Parti populaire (PP), principal parti d’opposition, à faire preuve de « patriotisme » et à soutenir le plan national du gouvernement en réponse à la guerre.