Le Maroc assiste en tant qu’observateur à l’exercice naval de l’OTAN en Méditerranée

Le Maroc assiste en tant qu’observateur à l’exercice naval de l’OTAN en Méditerranée




Le Royaume du Maroc et d’autres pays comme l’Arabie saoudite, l’Égypte assisteront en tant qu’observateur à l’exercice naval de l’OTAN qui se déroule chaque année dans le bassin oriental de la mer Méditerranée avec la participation de la marine israélienne et de diverses flottes étrangères.

Les forces aériennes et navales israéliennes participeront à cet exercice annuel majeur de l’OTAN en Grèce aux côtés des États-Unis, du Canada, de la France, de l’Italie, Chypre, la Slovénie et l’Autriche.

Des observateurs venus d’Arabie saoudite, d’Égypte, du Maroc, d’Inde, du Koweït et de cinq pays européens seront également présents lors de l’exercice.

En raison de la situation tendue actuelle entre la Russie et les puissances occidentales, et en particulier l’OTAN, Israël avait envisagé d’annuler sa participation.




Israël avait envisagé d’annuler sa participation afin de ne pas être perçu comme prenant parti dans le conflit entre la Russie et l’Ukraine. Mais après une discussion sur la question, le chef d’état-major des FDI, Aviv Kochavi, a décidé d’y participer.

L’Etat hébreu enverra des avions de combat F-16, des avions de ravitaillement Boeing 707, des avions de surveillance Gulfstream G550, des navires de guerre lance-missiles Shayetet 3 et des sous-marins de l’unité Shayetet 7.

Les leçons tirées de l’invasion de l’Ukraine par la Russie seront mises en œuvre lors d’exercice, fait savoir la chaîne israélienne Channel 12.

Pour les participants européens de « Noble Dina », l’exercice « est un signal à Poutine que ces pays travaillent ensemble pour défendre leur souveraineté ».