Vers la reprise des rapatriements des migrants irréguliers marocains en Espagne

Vers une reprise des rapatriements des migrants irréguliers marocains en Espagne




Avec la reprise des relations entre Rabat et Madrid, reprend automatiquement le retour des Marocains en situation irrégulière en Espagne.

Le premier vol, avec à son bord une vingtaine de migrants marocains, partira demain depuis les Iles Canaries vers l’aéroport de Laâyoune, rapporte ce lundi 21 mars la radio Cadena Ser.

Le même média, réputé proche des socialistes au pouvoir, rappelle que le ministère espagnol de l’Intérieur a déjà informé toutes les brigades provinciales de l’immigration et des frontières que le Royaume du Maroc rouvrirait son espace aérien à partir du 7 février et entamerait les procédures de rapatriement des ses citoyens.




Des sources au sein du département de Fernande Grande-Marlaska avaient, en effet, confié au début de février à El Pais, l’imminence du lancement de ces opérations, suspendues en avril 2021.

Il a fallu attendre la lettre adressée, le vendredi 18 mars, par Pedro Sanchez au roi Mohammed VI, pour accélérer ce processus.

Au lendemain de cette missive, le ministre espagnol de la Présidence, Félix Bolaños a défendu le soutien du chef du gouvernement au plan marocain prévoyant d’accorder une autonomie au Sahara occidental.

«Nous allons avoir une bonne relation avec le Maroc, nous allons avoir une relation stable, dans laquelle il (le Maroc, ndlr) s’engage à collaborer contre la traite des êtres humains et contre l’immigration illégale», a-t-il expliqué.