José Manuel Albares attendu le 1er avril au Maroc

José Manuel Albares attendu le 1er avril au Maroc




Le ministre espagnol des Affaires étrangères est attendu à Rabat le 1er avril. Une annonce faite ce mercredi par José Manuel Albares, lui-même, lors de sa comparution devant la Chambre basse du Parlement pour expliquer l’accord conclu avec le Royaume du Maroc.

Un déplacement qui vise, a-t-il précisé devant les députés, à sceller «la normalisation complète» des relations entre les deux pays.

Le chef de la diplomatie a révélé que les ports ibériques seront inscrits sur le programme de l’Opération Marhaba 2022.

Sur l’agenda des entretiens entre José Manuel Albares et Nasser Bourita, le rétablissement «de manière contrôlée de la circulation des personnes et des biens entre les deux pays».

Ce qui devrait se traduire par la réouverture des frontières terrestres de Ceuta et de Melilla avec le Maroc.




Les frontières terrestres de Ceuta et de Melilla avec le Maroc sont fermées depuis mars 2020.

À Rabat, Albares aura également l’occasion de préparer le déplacement de Pedro Sánchez au Royaume du Maroc pour co-présider avec son homologue marocain, Aziz Akhannouch, une nouvelle édition de la réunion de haut niveau entre les deux parties.

Un rendez-vous, initialement prévu en décembre 2020 dans la capitale marocaine, mais reporté à une date ultérieure sous prétexte de la propagation de la pandémie du Covid-19.

Après la démission de Pablo Iglesias du gouvernement de coalition de gauche, des ministres marocains et espagnols avaient tenté de relancer la préparation du sommet. Un processus stoppé net, avec l’accueil de Brahim Ghali en Espagne.