Maroc: mauvaise surprise pour les amateurs de hammams

Maroc: mauvaise surprise pour les amateurs de hammams




Les propriétaires des hammams veulent participer à la campagne de rationalisation de l’eau lancée par le gouvernement, en suggérant de réduire désormais la durée du bain à une heure pour les hommes et une heure et demie pour les femmes.

Ce faisant, ces acteurs espèrent jouer leur partition face à la problématique de détresse hydrique qui menace le Maroc, rapporte le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia.

Le journal précise précisant que cette restriction n’est pas nouvelle puisqu’elle figure dans le règlement intérieur des bains publics notamment dans la région de Casablanca-Settat.

La mesure énonce également que les clients ne devraient pas se servir de plus de deux seaux pour se laver.

Les propriétaires de hammams disent participer à la sensibilisation sur la situation du tarissement de l’eau dans le Royaume.

Selon les données du ministère de l’Équipement et de l’eau, l’homme consomme 150 litres d’eau et la femme 250 litres lorsqu’ils prennent leur bain dans le hammam.

Fuyant la cherté des factures d’eau, les propriétaires de ces bains procèdent à des prélèvements illicites d’eau dans des sources et se préoccupent peu de la rationalisation de l’eau, souligne le ministère.