Agence Bayt Mal Al-Qods Al-Sharif: les ministres des AE de l’OCI louent le soutien du Roi Mohammed VI

Les ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de la coopération islamique louent les efforts méritoires de SM le Roi pour soutenir l’Agence Bayt Mal Al-Qods Al-Sharif




Le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), qui a tenu sa 48ème session à Islamabad (Pakistan), s’est félicité des efforts méritoires que déploie Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour appuyer généreusement l’Agence Bayt Mal Al-Qods Al-Sharif afin de lui permettre de jouer pleinement son rôle consistant à protéger la ville Sainte et ses braves habitants.

Le Conseil a également salué, à l’issue de ses travaux mercredi, les efforts que déploie l’Agence, sous la direction de Sa Majesté le Roi, pour préserver l’identité de la ville sainte et le patrimoine arabo-islamique sacré, en mettant à sa disposition des locaux appropriés et en lui allouant de généreux subsides afin qu’elle puisse mener son action dans les meilleures conditions.

Il a de même salué la mise en place, dans la ville d’Al-Qods Al-Sharif, du Centre culturel marocain «Bayt Al-Maghreb» chargé de diffuser les valeurs de tolérance et de coexistence entre les cultures et les trois religions monothéistes. Par ailleurs, les ministres des Affaires étrangères ont appelé les États membres de l’Organisation de la coopération islamique à soutenir l’Agence Bayt Mal Al-Qods Al-Sharif.




Ils les appellent à lui faciliter la tâche sur tous les plans, notamment à travers la mobilisation de tous les moyens financiers et la mise à disposition de tout le savoir-faire et de toutes les compétences techniques afin de contribuer à la réalisation de ses projets à l’intérieur de la ville d’Al-Qods Al-Sharif.

Ils ont également appelé les institutions islamiques, tant publiques que privées, ainsi que les fonds d’investissement, les agences de développement, les banques, les hommes d’affaires et les particuliers à s’acquitter de leur devoir en soutenant l’Agence Bayt Mal Al-Qods Al-Sharif et en lui apportant généreusement toutes les formes d’assistance nécessaires pour lui permettre de réaliser ses objectifs ambitieux et prioritaires dans les secteurs de l’habitat, de l’enseignement, de la santé et autres, ainsi que de sauvegarder le cachet arabe et les sites et monuments islamiques de la ville.

Le conseil a, en outre, exhorté les entrepreneurs et les investisseurs des États membres à investir à Al-Qods en coopérant à cet effet avec les habitants de la ville dans les multiples secteurs économique, commercial et touristique.




Ceci afin de sauvegarder la ville sainte contre la judaïsation rampante et d’en préserver le cachet arabo-islamique.

D’autre part, il a invité l’Agence à entreprendre des visites de travail dans les États membres et exhorté tous les États à l’aider à lancer des campagnes de vaste envergure et à intensifier les contacts avec toutes les parties concernées tant au niveau gouvernemental qu’au niveau des entreprises privées dans les secteurs de l’information, de la culture, des finances et du commerce, avec comme objectif de mobiliser des moyens matériels assez substantiels, publics et privés, ainsi qu’au niveau populaire, afin de faire face aux besoins énormes de la ville sainte face aux grands défis auxquels elle est confrontée dans la bataille décisive qui lui est imposée.

Il a, de même, insisté sur la nécessité de mettre en œuvre les résolutions des conférences islamiques précédentes invitant les États membres à apporter leur soutien à l’Agence Bayt Mal Al-Qods Al-Sharif, issue du Comité d’Al-Qods.




Ceci afin de leur permettre de mener à bien ses projets de développement, de préserver le cachet arabe, islamique et civilisationnel de la ville sainte et de renforcer la résistance de ses habitants face aux politiques israéliennes de judaïsation qui se poursuivent sans relâche, conformément au Plan stratégique de développement des secteurs vitaux de la ville d’Al-Qods Al-Sharif, qui définit les priorités et les besoins urgents de la ville.

Le Royaume du Maroc a pris part à cette réunion avec une délégation qui comprend le Représentant permanent du Royaume du Maroc auprès de l’Organisation de la coopération islamique, Mustafa Al-Mansouri, le directeur de l’Orient, du Golfe, des organisations arabes et islamiques au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Fouad Akhrif, l’ambassadeur du Maroc à Islamabad, Mohamed Karmoun et le Directeur chargé de la gestion de l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, Mohamed Salem Cherkaoui.