Voici la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Voici la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohammed VI




Dans sa lettre adressée au roi Mohammed VI pour déclarer le soutien de l’Espagne au plan marocain d’autonomie du Sahara considéré comme la solution « la plus sérieuse, crédible et réaliste » au conflit, le président Pedro Sánchez ne mentionne expressément à aucun moment la situation de Ceuta et Melilla.

Voici une traduction libre de la lettre.

Dans cette lettre datée du 14 mars, Pedro Sánchez a exprimé son soutien au plan marocain d’autonomie du Sahara et sa volonté de construire une « nouvelle relation » avec le Royaume du Maroc.

Mais à aucun moment, il n’y a évoqué la situation des villes de Ceuta et Melilla, s’étonne 20 minutos, qui a publié la lettre in extenso.




« Majesté : J’ai l’honneur de m’adresser à Votre Majesté pour lui transmettre quelques idées importantes pour les nouvelles relations entre les Royaumes du Maroc et d’Espagne.

Nos deux pays sont inextricablement liés par une histoire, une géographie, des intérêts et une amitié communs.

Je suis convaincu que les destins de nos deux peuples le sont aussi, la prospérité du Maroc est liée à celle de l’Espagne et inversement.

Notre objectif doit être de construire une nouvelle relation, basée sur la transparence et la communication permanente, le respect mutuel et le respect des accords signés par les deux parties et s’abstenant de toute action unilatérale, afin d’être à la hauteur de l’importance de tout ce que nous partageons et de prévenir de futures crises entre nos pays.




Je reconnais l’importance de la question du Sahara Occidental pour le Maroc et les efforts sérieux et crédibles du Maroc, dans le cadre des Nations Unies, pour trouver une solution mutuellement acceptable.

En ce sens, l’Espagne considère que la proposition marocaine d’autonomie présentée en 2007 est la base la plus sérieuse, crédible et réaliste pour résoudre ce différend.

Dans ce nouveau contexte, vous avez ma garantie que l’Espagne agira avec la transparence absolue qui correspond à un grand ami et allié.

Je vous assure que l’Espagne tiendra toujours ses engagements et sa parole. J’attends avec impatience l’occasion de rencontrer Votre Majesté dans les meilleurs délais pour renouveler et approfondir la relation privilégiée entre nos deux pays frères, dans un esprit de dialogue étroit et pour réitérer notre détermination à relever ensemble des défis communs.




Notamment la coopération en matière de gestion des flux migratoires en Méditerranée et en Atlantique, agissant toujours dans un esprit de coopération totale et rétablissant la pleine normalité dans la circulation des personnes et des biens, au bénéfice de nos peuples.

Toutes ces actions seront menées afin de garantir la stabilité et l’intégrité territoriale de nos deux pays.

De même, j’espère que nos deux ministres fixeront conjointement une date pour la visite du ministre des Affaires européennes, de l’Union européenne et de la Coopération à Rabat, afin de commencer à travailler pour construire ensemble cette nouvelle relation entre nos deux pays.

Veuillez agréer, Votre Majesté, l’expression de mes sentiments les plus distingués. »