Felipe Gonzalez fait l’éloge du plan d’autonomie au Sahara marocain

L’ex chef du gouvernement espagnol fait l’éloge du plan d’autonomie au Sahara marocain




L’initiative marocaine d’autonomie au Sahara est la «seule proposition qui offre une solution négociée au conflit dans le cadre des Nations unies», précise l’ancien chef du gouvernement espagnol Felipe Gonzalez (1982-1996).

Le responsable politique de gauche a réitéré, lors d’une déclaration à la presse rapportée ce mercredi par Radio Cope, que le plan marocain est «la seule proposition parvenue aux Nations Unies avec une solution viable». Une initiative que les résolutions du Conseil de sécurité qualifient, depuis sa présentation en 2007, de «sérieuse et crédible».




Un autre chef de l’exécutif, le socialiste José Luis Rodriguez Zapatero (2004-2011), a également apporté son appui au plan marocain d’autonomie au Sahara occidental. Des manifestations de solidarité confortant la position de Pedro Sanchez, notamment au sein de son parti, le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE).

Pour rappel, l’actuel chef du gouvernement Pedro Sánchez n’avait pas réussi à convaincre les figures historiques de sa formation (José Bono, Miguel Angel Moratinos, Javier Solana et même José Luis Rodríguez Zapatero) du bien-fondé de l’accueil en avril 2021, du chef du groupe séparatiste armé Polisario Brahim Ghali, en catimini et sous une fausse identité.