Le roi Mohammed VI condamne une attaque ciblant l’Arabie saoudite

Le roi Mohammed VI condamne une attaque des rebelles houthis, ciblant l’Arabie saoudite




Les rebelles houthis revendiquent une nouvelle série d’attaques contre des installations pétrolières en Arabie saoudite.

Une opération que le roi Mohammed VI a condamnée, dans un message de solidarité adressé au roi Salmane Ibn Abdelaziz Al Saoud.

Dans sa lettre, le Souverain a dit «avoir suivi, avec ferme condamnation, les nouvelles des agressions ignobles et répétées qui visent des installations vitales et civiles dans le Royaume d’Arabie saoudite», rapporte la MAP.

Le roi Mohammed VI a qualifié ces actes «de terroristes et subversifs» et a réitéré «la solidarité absolue du Royaume du Maroc avec ce pays frère», soulignant qu’il «se tient de manière permanente à ses côtés pour faire face à ces tentatives abjectes qui ne constituent pas uniquement une atteinte à la sécurité de ses territoires et de ses citoyens, mais également une menace à la sécurité énergétique et à l’approvisionnement au monde».




Le roi Mohammed VI a déjà dénoncé, le 17 janvier, à l’occasion d’un entretien téléphonique avec le prince héritier des Emirats arabes unis, une autre attaque aérienne des rebelles houthis visant des cibles à Abou Dhabi, ayant fait au moins trois morts et une dizaine de blessés.

La nouvelle opération contre des installations pétrolières en Arabie saoudite a coïncidé avec le 7ème anniversaire de la guerre lancée, le 25 mars 2015, par une coalition arabe, sous commandement du royaume wahhabite, contre les Houthis qui venaient alors de s’emparer de la capitale du Yémen et chasser du pouvoir le président sunnite Hadi Mansour.

Lors de son lancement, le Royaume du Maroc était membre de cette coalition.

Néanmoins, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, avait annoncé, le 23 janvier 2019, que Rabat avait pris ses distances avec le projet de Riyad.