(Vidéo) Camps de Tindouf: le polisario fait face à une grave rébellion

(Vidéo) Camps de Tindouf: le polisario fait face à une grave rébellion




Dans les camps de Lahmada, à l’extrême sud-ouest algérien, des hommes originaires de la faction Oulad Moussa (Reguibat) ont attaqué, vendredi, le poste de contrôle du polisario installé à la sortie du camp dit «Smara» vers Rabouni (Dairat Mhiriz).

Tous les gardes qui s’y trouvaient ont été ligotés et violentés par le groupe d’assaillants en colère, qui a également mis le feu à leur véhicule de «service». Cette attaque intervient en représailles contre les actes de torture dont ont été victimes des jeunes Sahraouis dans les locaux de «la police du polisario».

C’est sous la forte pression de leur clan tribal, que le polisario a été contraint de libérer les quatre jeunes Sahraouis que sont les frères Najem et CheikhOuld Daynina, Mohamed Ould El Faqir et Mohamed Ouled Deida. Ces derniers ont immédiatement accusé des policiers de Lebouihate de les avoir torturés.