Maroc: le haut conseiller britannique à la Défense reçu à Rabat

Maroc : Le haut conseiller britannique à la Défense reçu à Rabat




Le haut conseiller britannique à la Défense pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, le maréchal de l’air Martin Elliot Sampson, a été reçu, lundi à Rabat, par le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement, chargé de l’Administration de la défense nationale, Abdeltif Loudyi, puis par le général de corps d’armée, inspecteur général des Forces armées royales (FAR) et commandant la Zone Sud, Belkhir El Farouk, au siège de l’État-major général des Forces armées royales.

Lors de ces entretiens, les responsables marocains et britanniques se sont félicités des relations historiques et excellentes qui unissent les deux Royaumes dans plusieurs domaines et ont réaffirmé la nécessité d’approfondir et d’élargir la coopération bilatérale dans le domaine de la défense et de la sécurité pour intégrer, notamment, l’industrie de la défense et la cybersécurité.

Ils ont également examiné le bilan de la coopération militaire entre les forces armées des deux pays et les opportunités pour renforcer et approfondir cette coopération.




Pour sa part, le haut conseiller britannique s’est félicité du rôle du Maroc en tant qu’acteur important de stabilité régionale et des réformes multidimensionnelles lancées par le Maroc dans différents secteurs, comme il a salué la tenue des commissions militaires mixtes qui se réunissent régulièrement à Rabat et à Londres afin de tirer le meilleur des opportunités qu’offre la coopération, notamment le développement de l’interopérabilité des forces et l’échange d’expérience et d’expertise.

Elliot Sampson était accompagné, dans sa rencontre avec M. Loudyi, par Simon Martin, ambassadeur du Royaume-Uni à Rabat et de l’attaché de Défense près de cette ambassade, précise-t-on.

Sa visite au Maroc s’inscrit dans le cadre de la consolidation de la coopération militaire maroco-britannique, régie par un accord-cadre de coopération militaire et technique et un accord sur le statut des forces.