Les compagnies se préparent à la réouverture des frontières maritimes marocaines

Les compagnies se préparent à la réouverture des frontières maritimes marocaines




En attendant une décision officielle, des compagnies se préparent à la réouverture des frontières maritimes marocaines avec Ceuta et Melilla et à l’Opération Marhaba dédiée aux Marocains Résidant à l’Étranger (MRE).

Le réchauffement des relations entre le Maroc et l’Espagne redonnent espoir quant à la réouverture des frontières maritimes marocaines avec Ceuta et Melilla, et au lancement de l’Opération Marhaba dédiée aux Marocains Résidant à l’Étranger.

Ces sujets seront d’ailleurs au menu des discussions entre le chef de la diplomatie espagnole José Manuel Albares qui effectuera une visite de travail à Rabat le 1ᵉʳ avril prochain et son homologue marocain Nasser Bourita.

En attendant une décision officielle, les compagnies maritimes sont en plein préparatifs.

« Certaines ont même déjà commencé à insérer des pages d’annonce et à mettre à jour leurs sites web », fait savoir l’Économiste.




Elles se disent toutes prêtes à assurer un transit sans encombre entre les deux rives.

S’agissant de l’opération Marhaba, l’une des plus grandes opérations de transit au monde avec près de 2 millions de passagers à transporter en trois mois et des pics de 35 000 voyageurs/jour, les préparatifs prennent du temps.

Des réunions de coordination à haut niveau se tiennent plusieurs mois à l’avance avec un plan de flotte bien défini et tout un dispositif d’accueil le long des autoroutes espagnoles et aux ports marocains, avant son lancement au mois de juin.

La réussite de cette opération — si elle venait à être effective cette année — dépendra du dispositif anti-covid et des mesures de protection sanitaires.

« La mise en place de mesures trop rigides n’aideraient pas à fluidifier le transit, que ce soit au niveau de l’arrivée ou au départ du Maroc », avertissent des opérateurs portuaires.