L’importation du gaz par le Maroc via le gazoduc Maghreb-Europe se précise

L’importation du gaz par le Maroc via le gazoduc Maghreb-Europe se précise




Le Royaume du Maroc s’apprête à importer du gaz naturel liquefié (GNL) via le gazoduc Maghreb-Europe (GME) durant le mois de ramadan.

En mars dernier, le royaume et l’Espagne avaient conclu un accord dans ce sens.

L’importation du gaz naturel liquéfié par le Royaume du Maroc démarre durant le mois de ramadan, fait savoir Aujourd’hui le Maroc dans un article titré « Compte à rebours pour l’importation du gaz naturel liquéfié ».

« L’Espagne a répondu favorablement à la demande du Maroc qui a sollicité un soutien pour garantir sa sécurité énergétique.

Ainsi, le Maroc pourra, en toute transparence, acquérir du gaz naturel liquéfié sur les marchés internationaux, le transformer dans une usine de regazéification en Espagne et l’acheminer vers son territoire via le gazoduc maghrébin », avait déclaré début février Leila Benali, ministre marocaine de la Transition énergétique.




Le gazoduc Maghreb-Europe traversant le Royaume du Maroc dont l’Algérie a refusé de renouveler le contrat arrivé à expiration le 31 octobre dernier sera ainsi réactivé.

Le gaz naturel liquéfié permettra au Maroc qui a adopté une stratégie Bas Carbone de réduire ses émissions de CO2.

Le Royaume du Maroc a de grandes ambitions pour le secteur du gaz naturel.

Le Royaume du Maroc envisage de se doter, dans les prochaines années, d’infrastructures spécifiques en particulier des terminaux méthaniers pour recevoir et stocker les importations gazières.

Dans la même dynamique, le ministère de l’Industrie et du Commerce et le département de la Transition énergétique et du Développement durable ainsi que l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) ont élaboré un projet destiné aux industriels.

Ce sont des projets qui s’annoncent prometteurs.