Maroc, Israël, Bahreïn et Émirats arabes unis: convention sur la culture et le sport

Convention entre le Maroc, Israël, le Bahreïn et les Émirats arabes unis sur la culture et le sport




Le Royaume du Maroc, Israël, le Bahreïn et les Émirats arabes unis ont signé, récemment, la convention «la culture et le sport pour la paix», en marge de l’Expo Dubaï 2020. Cette convention prévoit le renforcement et l’intensification des concertations avec les trois pays, en plus des États-Unis, dans le domaine culturel et sportif, indique un communiqué du ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication. Cette convention prévoit aussi le développement de partenariats, la tenue de réunions consultatives et l’échange d’expériences dans le domaine culturel entre les pays concernés, en plus d’organiser conjointement des événements sportifs et culturels.




Ladite convention intègre aussi un soutien à l’industrie culturelle et à l’échange d’opportunités et de services entre le Maroc, Israël, le Bahreïn, les Émirats arabes unis et les États-Unis. La convention a été paraphée par le ministre de la Jeunesse, Mohamed Mehdi Bensaid, la ministre de la Culture et de la jeunesse des Émirats arabes unis, Noura Al Kaabi, le ministre de la Jeunesse et des sports bahreïni, Ayman bin Tawfiq Al Moayyed et le ministre israélien de la Culture et des sports, Hili Tropper. Selon la déclaration des signataires de cette Convention, la signature de celle-ci découle de la prise de conscience des parties prenantes quant à l’importance du rôle de la culture dans la coopération intersectorielle.




La signature de la convention découle de la prise de conscience des parties prenantes quant à l’importance du renforcement les liens entre les peuples à travers la culture et le sport, outre son rôle dans la mise en place d’un climat propice à l’interaction entre les jeunes et à une meilleure compréhension entre eux. La signature de cet accord s’inscrit également dans le cadre de la dynamique de coopération multiforme dont témoignent les relations entre les pays signataires dans de nombreux domaines, dont la culture et le sport, et dans la prise de conscience du rôle qu’ils peuvent jouer dans la réalisation du développement économique comme catalyseur du développement durable.