Espagne: le rappeur marocain Morad a des ennuis avec la justice

Espagne: le rappeur marocain Morad a des ennuis avec la justice




Le rappeur marocain Morad a été arrêté par la police, mercredi à son domicile, pour avoir manqué de répondre à une citation à comparaître en tant qu’accusé d’un délit contre la sécurité routière.

Morad ne s’est pas présenté au tribunal pour son procès, obligeant le juge à émettre contre lui un mandat de perquisition et d’arrêt.

Après son interpellation à son domicile, il est passé devant le juge de l’Hospitalet de Llobregat (Barcelone) qui a ordonné sa libération, en attendant l’ouverture du procès.

Le jeune rappeur est accusé d’avoir conduit sans permis, fait savoir El Caso.

Le rappeur marocain avait déjà été arrêté en juillet dernier pour avoir violé le couvre-feu avec quelques amis, et agressé les agents qui critiquaient leur attitude.

Une « arme illégale » avait même été saisie, selon la police catalane.

En février dernier, il était encore cité dans une affaire de tentative de vol dans une ferme du quartier de Putxet en 2018.

Le parquet a requis contre lui et un ami complice une peine de deux ans et demi de prison.