Maroc-Espagne: une « nouvelle feuille de route » fondée sur des « bases plus solides »

L’Espagne et le Maroc développent une « nouvelle feuille de route » fondée sur des « bases plus solides » (médias espagnols)




La presse espagnole a largement commenté la visite effectuée, jeudi, par le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, au Royaume du Maroc, à l’invitation de SM le Roi Mohammed VI, notant que ce déplacement lance une nouvelle feuille de route pour aller de l’avant dans les relations bilatérales.

Les analyses et commentaires des médias espagnols mettent l’accent sur l’importance des décisions consignées dans le communiqué conjoint rendu public suite aux entretiens entre SM le Roi Mohammed VI et le chef de l’exécutif espagnol, notamment en ce qui concerne la constitution des groupes de travail dans différents domaines, la normalisation de la circulation des personnes et des marchandises et l’accord pour la tenue de la prochaine Réunion de Haut Niveau avant la fin de l’année.

L’Espagne et le Maroc entament une « nouvelle étape » dans leur relation, titre «El País», précisant que Pedro Sánchez et SM le Roi Mohammed VI ont convenu de la mise en œuvre de la feuille de route qui doit guider l’ »édification d’une nouvelle étape dans leur relation bilatérale ».

Ce nouveau climat de coopération prendra la forme d’un sommet bilatéral avant la fin de l’année, souligne le quotidien.




Dans ce sens, «El País» fait noter que la visite du chef du gouvernement espagnol au Maroc « a permis de mettre en œuvre la réconciliation entre les deux voisins après 10 mois de crise diplomatique ».

« L’Espagne et le Maroc ouvrent une nouvelle phase de détente pour sortir de la crise », souligne, à cet égard, « La Vanguardia ».

La visite de Pedro Sánchez au Maroc a scellé « le début d’une nouvelle relation entre l’Espagne et le Maroc qui met fin aux longs mois de crise diplomatique et de tension politique entre les deux voisins », ajoute la publication.

Le déplacement de Pedro Sánchez au Maroc, accompagné du ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a donné « le coup d’envoi d’une nouvelle phase entre les deux pays », fait observer, pour sa part, «La Razón».

Dans ce contexte, le journal espagnol relève que l’objectif de la visite de Pedro Sánchez est atteint, à savoir, le lancement de la feuille de route qui consolide la nouvelle relation, « une feuille de route ambitieuse, digne de deux pays voisins et partenaires stratégiques ».

Pedro Sánchez ouvre une nouvelle relation « historique » avec le Maroc à Rabat, écrit, dans le même sillage, le site d’information «Niusdiario».




«Aujourd’hui est un grand jour », « c’est un moment historique », « nous établissons un esprit de coopération authentique », « une nouvelle étape dans la relation entre l’Espagne et le Maroc ».

« Un véritable partenariat pour le 21e siècle »… Le président du gouvernement, Pedro Sánchez, a utilisé tous les qualificatifs pour parler des résultats de sa visite à Rabat », affirme la publication.

Le journal électronique «20 minutos» indique, de son côté, que la nouvelle « étape historique » entre l’Espagne et le Maroc est désormais « une réalité ».

La visite du Président du gouvernement espagnol Pedro Sánchez au Royaume du Maroc a permis de « clore définitivement (…) la crise diplomatique qui a éclaté entre les deux États il y a un an », précisant que la « nouvelle feuille de route » entre le Maroc et l’Espagne repose sur des « bases plus solides ».