Maroc: vers une production record d’huile d’olive

Royaume du Maroc: vers une production record d’huile d’olive




Les producteurs marocains s’attendent à une production record de 200 000 tonnes d’huile d’olive au cours de la campagne agricole 2021-2022.

Selon Olive Oil Times, qui cite les données provisoires du Conseil oléicole international (COI), un tel résultat dépasserait largement les 160 000 tonnes de la campagne 2020-2021 et les 145 000 tonnes de 2019-2020.

Selon la Fédération interprofessionnelle marocaine de l’olive (Interprolive), la croissance de 21% attendue pour la campagne en cours par rapport à la précédente est due à l’expansion constante de l’oléiculture fructifère.

Interprolive estime que les près de 800 000 hectares d’oliveraies en 2010 ont grimpé à 1,2 million d’hectares pour la saison en cours.

«La chaîne de production d’huile d’olive a bénéficié de privilèges pertinents dans le cadre de la stratégie Maroc Vert», a confié le directeur d’Interprolive, Mohamed Khannoufi, cité par L’Opinion.




Selon Juan Vilar Strategic Consultants, le rythme de développement de l’oléiculture fait rapidement du pays l’un des producteurs mondiaux les plus pertinents.

Les données du Conseil oléicole international montrent comment la production d’huile d’olive du Royaume du Maroc a augmenté régulièrement au cours des deux dernières décennies.

Elle est passée d’une moyenne de 75 000 tonnes entre 2001 et 2010 à 133 000 tonnes la décennie suivante.

Au cours des quatre dernières campagnes agricoles, le Royaume du Maroc a produit en moyenne 176 000 tonnes d’huile d’olive par an.

Le Royaume du Maroc devient rapidement l’un des plus grands producteurs d’huile d’olive en dehors de l’Union européenne, rejoignant la Turquie et la Tunisie, qui ont produit respectivement 227 500 tonnes et 240 000 tonnes, selon le Conseil oléicole international.