Panama: le rôle du Maroc dans la paix au Proche-Orient salué au Forum des communautés juives ibéro-américaines

Panama: Le rôle du Maroc dans la paix au Proche-Orient salué au Forum des communautés juives ibéro-américaines




L’apport du Maroc au processus de paix au Proche-Orient et son rôle dans la protection des communautés juives, ont été mis en avant lors du Forum stratégique des communautés juives ibéro-américaines tenu récemment à Panama City.

Lors d’une intervention à l’occasion de cet évènement, l’ambassadeur du Maroc au Panama, Mme Bouchra Boudchiche, a mis en avant le profond attachement du Royaume à sa communauté juive et l’engagement ferme de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, et de Ses ancêtres, en faveur de la préservation de la culture et du patrimoine hébraïque marocains.

Le Maroc a une histoire unique avec le peuple juif, a-t-elle indiqué devant les participants à un des panels de ce Forum initié par l’American Jewish Committee (AJC), et l’Institut Belfer pour les Affaires latinos et latino-américaines.




Et l’ambassadeur du Maroc au Panama de rappeler que des vagues consécutives de réfugiés juifs ont trouvé refuge dans le Royaume formant une communauté devenue partie intégrante de la société et de la culture du Royaume du Maroc comme le souligne la Constitution, qui consacre l’importance de l’influence hébraïque dans l’identité nationale.

Mme Bouchra Boudchiche a ajouté que le Royaume du Maroc qui est un pionnier dans l’action pour la paix au Proche-Orient depuis Feu le Roi Hassan II, ne ménage aucun effort pour favoriser la dynamique de dialogue, de stabilité et de prospérité dans la région.

Le président de l’American Jewish Committee, David Harris, et plusieurs autres intervenants au Forum ont rendu, à cet égard, un hommage appuyé au rôle du Maroc sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, pour la paix au Moyen-Orient.




Ce conclave a réuni les leaders des communautés juives issus de plusieurs pays d’Amérique latine (de l’Argentine, du Brésil, du Chili, de la Colombie, du Costa Rica, du Honduras, du Salvador, du Mexique, de la République dominicaine, du Pérou et du Panama).

Modéré par le président du Congrès juif du Panama, Alan Perelis, le panel auquel a pris part la diplomate marocaine réunissait également l’ambassadeur d’Israël dans ce pays caribéen, Itai Bardov, et le responsable au ministère israélien des Relations extérieures, Jonathan Peled, avec pour thème les relations entre le Royaume du Maroc et Israël et les effets en Amérique latine du rapprochement entre Israël et le monde arabe.