Dakhla: saisie et destruction de plus de 4.700 kilos de produits impropres à la consommation

Dakhla: saisie et destruction de plus de 4.700 kilos de produits impropres à la consommation




Quelque 4.766 kilos de produits impropres à la consommation ont été saisis et détruits à la suite des opérations effectuées depuis le début de mars jusqu’au 7 avril par la commission provinciale mixte chargée de contrôle des prix et de la qualité des produits de la province d’Oued Eddahab.

La commission provinciale mixte a effectué 28 opérations de contrôle dans les marchés et centres commerciaux de Dakhla, au cours desquelles une quantité de 4.766 kg portant principalement sur des produits laitiers et des huiles a été saisie, selon des données de la Division des affaires économiques et de la coordination à la Wilaya de la région Dakhla-Oued Eddahab.

Les équipes de contrôle se sont rendues à 501 commerces répartis sur les différents points de contrôle dans toute la province et procédé au prélèvement d’échantillons de produits potentiellement impropres à la consommation, en vue de les soumettre aux laboratoires d’analyses compétents.




Quelque 28 procès-verbaux ont été établis au sujet des contraventions constatées et qui concernent principalement le défaut d’affichage des prix (19), l’absence de factures (4) et la possession et à l’utilisation de sacs en plastique interdits d’usage (5), en plus de 65 mises en demeure, précise-t-on de même source.

Dans le cadre du suivi quotidien de la situation de l’approvisionnement des marchés locaux et des différents points de vente et réseaux de distribution au niveau de la province d’Oued Eddahab, la commission provinciale a intensifié les opérations de contrôle pour s’assurer de la conformité des prix et de la qualité des produits de grandes consommation mises en vente, et sensibiliser les commerçants à l’importance de respecter les conditions de la sécurité sanitaire et d’entreposage.




Ceci conformément aux dispositions relatives à la protection du consommateur, à la liberté des prix et à la concurrence.

Dans ce cadre, sous la supervision des autorités provinciales, un programme de contrôle couvrant l’ensemble des canaux de production et de commercialisation au niveau de la province a été élaboré pour s’assurer du respect des normes de qualité et des conditions de stockage ainsi que des prix des produits réglementés.

Les opérations de contrôle vont se poursuivre tout au long du mois sacré de Ramadan pour lutter contre le monopole, la spéculation et toutes les pratiques qui portent atteinte au fonctionnement normal du marché, à la transparence et aux règles de la concurrence loyale tout en veillant au respect des normes de qualité et des prix des produits réglementés.