L’Espagne et le Maroc ont jeté les bases d’une « relation du 21ème siècle »

L’Espagne et le Maroc ont jeté les bases d’une « relation du 21ème siècle » (Ministre espagnol de l’Intérieur)




Le Royaume d’Espagne et le Royaume du Maroc, deux pays amis, ont jeté les bases d’une « relation du 21ème siècle », a souligné le ministre espagnol de l’Intérieur, M. Fernando Grande-Marlaska.

Un « cadre de relations bilatérales du XXIème siècle » s’ouvre aujourd’hui mettant fin à une période de « malentendu entre deux pays fraternels, amis, coopératifs et vraiment loyaux », a affirmé, samedi, M. Fernando Grande-Marlaska dans des déclarations aux médias.

Le Maroc et l’Espagne ont instauré « une relation du 21e siècle entre deux pays qui ont toujours été proches l’un de l’autre », a fait observer le ministre espagnol, précisant que la visite au Maroc du président du gouvernement Pedro Sanchez, à l’invitation de SM le Roi Mohammed VI, a permis le « rétablissement » complet des relations bilatérales.

Rabat et Madrid vont approfondir leur coopération dans les domaines de la « sécurité et de l’immigration », mais aussi « de manière transversale » pour asseoir un partenariat plus global englobant les infrastructures, l’industrie, la culture, l’éducation et la formation professionnelle, a relevé M. Fernando Grande-Marlaska.

« Je peux dire que les relations avec le Maroc ont atteint un niveau d’entente absolument important », a ajouté le ministre espagnol de l’Intérieur.