Ramadan 2022: le message du Vatican aux musulmans du monde

Ramadan 2022 : le message du Vatican aux musulmans du monde




Le Vatican a adressé, dans une lettre écrite par le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, ses vœux à la communauté musulmane à l’occasion du mois ramadan et de l’Aïd al-Fitr. Placée sous le signe du partage entre chrétiens et musulmans, la lettre du Vatican à la communauté musulmane en ce mois de jeûne a d’abord salué la mémoire de tous ces fidèles musulmans qui ont lutté en vain contre la pandémie du Coronavirus Covid-19. À tous ceux qui s’en sont sortis, mais qui ont « connu des douleurs et des souffrances durables dues aux conséquences du virus », le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux a exprimé ses souhaits.




Le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieuxleur souhaite de retrouver courage et réconfort tout au long de ce mois de solidarité, d’amour et de partages. « Le partage trouve sa motivation la plus profonde dans la conscience que tout ce que nous sommes et tout ce que nous avons est un don de Dieu et que, par conséquent, nous devons mettre nos talents au service de tous nos frères et sœurs, en partageant ce que nous avons avec eux. La meilleure forme de partage naît d’une empathie authentique et d’une compassion effective envers les autres ». Pour le Vatican, le partage n’est pas que matériel. Il est dans les joies et les peines.




« Il est évident que nous avons davantage besoin de la proximité et de la solidarité de nos amis dans les moments de crise et de tristesse plus que dans les moments de joie et de paix ». Tout en souhaitant une bonne marche dans la foi aux fidèles musulmans de par le monde, le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux invite chaque fidèle à continuer de semer les graines de la solidarité et du partage, « car l’amour de Dieu embrasse chaque personne et l’univers entier. En signe de notre humanité partagée et de la fraternité qui en découle, nous vous souhaitons un Ramadan paisible et fructueux et une joyeuse célébration de l’Aïd al-Fitr ».