L’Espagne se prépare à l’Opération Marhaba 2022

L’Espagne se prépare à l’Opération Marhaba 2022




La commission gouvernementale chargée de la coordination et la direction du retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a tenu, ce lundi à Madrid, sa première réunion, rapportent plusieurs médias ibériques.

Ont assisté à la rencontre, des représentants de la police, de la société des ports espagnols, de la marine marchande, de la protection civile ainsi que des ministères de la Santé, de l’Intérieur, des Affaires étrangères, et de la Transition écologique.

La réunion intervient alors que les relations entre le Royaume du Maroc et l’Espagne inaugurent «une nouvelle étape», dans le sillage de l’appui de l’Espagne au plan d’autonomie au Sahara marocain.

Le chef de l’exécutif a annoncé, lors d’un point de presse animé à Rabat le 7 avril, le retour des Marocains résidant à l’étranger par le territoire espagnol l’été prochain.




Le ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares, l’avait révélé le 4 février à l’occasion d’un petit déjeuner organisé avec les entreprises opérant dans le secteur du transport maritime des passagers.

Les ports espagnols ont été exclus des Opérations Marhaba 2020 et 2021.

« Le personnel de contrôle des billets, le personnel de vente, toute la structure de la gare maritime est depuis deux ans au chômage technique », ont indiqué des sources proches de l’Autorité portuaire de la baie d’Algésiras (APBA), précisant que la reprise de l’activité portuaire n’est pas facile.

La reprise des liaisons maritimes va également faciliter le retour des Marocains arrivés en masse en Espagne, et notamment aux îles Canaries.

Environ 80 d’entre eux étaient convoyés chaque semaine vers Laâyoune sur des vols au départ de Gran Canaria. Deux vols supplémentaires vers Casablanca et Agadir seront organisés pour accélérer le retour de ces migrants au Maroc.