Liaisons maritimes entre le Maroc et l’Espagne à partir du mardi 12 avril

Liaisons maritimes entre le Maroc et l’Espagne: les premières traversées attendues ce mardi 12 avril




Les passagers piétons pourront embarquer à bord des navires reliant le Maroc à l’Espagne à partir du mardi 12 avril 2022. Ceux à bord d’un véhicule vont devoir attendre le 18 avril avant d’emprunter les ferrys entre les ports des deux pays.

Alors que la mesure autorisant la reprise du transport maritime de passagers, actée le 7 avril dernier dans la déclaration conjointe maroco-espagnole, devait entrer en vigueur avec effet immédiat, aucune date n’avait été annoncée pour le lancement effectif des dessertes entre les deux rives.

Quatre jours après la rencontre à Rabat entre le roi Mohammed VI et le président du gouvernement espagnol, dans un message posté sur son compte Twitter, l’autorité portuaire des ports d’Algésiras et de Tarifa a fait savoir que la reprise du trafic de passagers entre les deux rives de la Méditerranée va reprendre à parti du mardi 12 avril.

Dans un premier temps, l’accès aux ferrys sera limité aux passagers piétons, sans véhicules, avant de s’étendre, à compter du 18 avril, aux passagers à bord de véhicules.




Cette décision concerne les lignes Algésiras-Tanger Med et Tarifa-Tanger Ville.

Vendredi 8 avril dernier, dans une lettre adressée à la direction de la marine marchande, le ministère de la Santé a affirmé avoir fixé un protocole sanitaire temporaire pour l’accès au territoire national par voie maritime.

En attendant l’adoption d’un protocole sanitaire homogène pour l’accès au territoire national, les voyageurs par voie maritime sont tenus de respecter les dispositions temporaires suivantes.

– Une fiche sanitaire du passager, à télécharger en ligne avant embarquement (elle est aussi distribuée à bord du navire), dûment renseignée.

– Passeport vaccinal anti-Covid valide selon les exigences du pays d’origine. Les résidents au Maroc (marocains ou étrangers) doivent avoir un passeport vaccinal valide selon le protocole national de vaccination, ou présenter un résultat négatif d’un test PCR de moins de 72 heures (délai entre le prélèvement et l’enregistrement).