Emmanuel Macron espère compter sur les électeurs musulmans et juifs

Emmanuel Macron espère compter sur les électeurs musulmans et juifs




Qualifié pour le second tour de la présidentielle, le président sortant Emmanuel Macron, candidat de La République En Marche (LREM), s’intéresse aux musulmans et aux juifs.

Emmanuel Macron compte notamment sur ce vivier électoral pour gagner son nouveau duel face à la candidate du Rassemblement national Marine Le Pen.

À l’annonce des résultats provisoires de la présidentielle, Emmanuel Macron s’est rapidement lancé dans une opération séduction.

« Je veux une France qui lutte résolument contre le séparatisme islamiste mais qui, par la laïcité, permet à chacun de croire ou de ne pas croire, d’exercer son culte.

Pas une France qui empêche les musulmans ou les juifs de manger comme le prescrit leur religion. Ce n’est pas nous », a-t-il affirmé.




C’était devant ses supporters à Porte de Versailles au soir du premier tour.

Le président sortant dit vouloir d’« une France qui s’inscrit dans une Europe forte, qui continue de nouer des alliances avec les grandes démocraties pour se défendre, pas une France qui, sortie de l’Europe, n’aurait pour seuls alliés que l’internationale des populistes et des xénophobes. Ce n’est pas nous ».

Donné largement en tête du premier tour (27,6%), Emmanuel Macron affrontera Marine Le Pen dans un nouveau duel le 24 avril prochain.

En quête d’un second mandat, il se dit « prêt à inventer quelque chose de nouveau pour rassembler les convictions et sensibilités diverses pour bâtir avec eux une action commune, au service de notre nation, pour les années qui viennent ».