Les compagnies maritimes dévoilent le prix du billet de bateau à Algésiras

MRE : les compagnies maritimes dévoilent le prix du billet de bateau à Algésiras




Après plus de deux ans de suspension, les liaisons maritimes entre l’Espagne et le Royaume du Maroc ont repris ce mardi.

Seuls les passagers sans véhicule sont concernés pour le moment.

Les compagnies maritimes proposent des billets à partir de 32 euros aux voyageurs désireux de se rendre au Royaume du Maroc depuis Algésiras et Tarifa.

Les cinq compagnies maritimes qui assureront ce mardi la liaison vers Tanger Med depuis les ports d’Algésiras et de Tarifa, à savoir Trasmediterránea, Baleària, FRS, Africa Morocco Link (AML) et Inter Shipping, proposent des billets à partir de 32 euros aux voyageurs, fait savoir El Español.




Pour cette ligne, Baleària propose 32,25 euros tandis qu’à Trasmediterránea, le billet coûte 33,80 euros.

FRS, quant à elle, n’a pas encore annoncé le prix du billet pour les liaisons quotidiennes Tarifa-Tanger Ville et Algésiras-Tanger Med.

Le billet d’un passager avec un véhicule est à partir de 49,50 euros à Baleària.

Les voyageurs devront présenter un passeport vaccinal ou un test PCR datant de 72 heures avant l’embarquement.

La reprise des liaisons maritimes est l’une des grandes retombées de la visite de Pedro Sanchez à Rabat, après avoir déclaré son soutien au plan marocain d’autonomie du Sahara marocain, sous souveraineté marocaine.




Vendredi, la marine marchande marocaine a autorisé les compagnies maritimes à reprendre immédiatement les liaisons avec les ports de Tanger-Med, Tanger-Ville, Nador et Al Hoceïma.

Après cette annonce, l’Autorité portuaire de la baie d’Algésiras (APBA) a rencontré lundi les compagnies maritimes et a convenu de la reprise des ferries dès ce mardi.

Les passagers avec un véhicule devront patienter jusqu’au lundi prochain.

Par ailleurs, la reprise des liaisons va permettre la tenue de l’Opération Marhaba, après deux années consécutives d’annulation (2020 et 2021) où les Marocains d’Europe transitaient par les ports de Sète en France et de Gênes en Italie pour rejoindre le royaume du Maroc.