L’indice de confiance des ménages marocains est au plus bas niveau

L’indice de confiance des ménages marocains est au plus bas niveau depuis 2008




L’indice de confiance des ménages marocains (ICM) est au plus bas niveau depuis 2008, selon une enquête menée par le Haut-commissariat au plan (HCP).

La confiance des ménages marocains s’est largement détériorée au premier trimestre de 2022.

L’Indice de confiance des ménages s’est établi à 53,7 points, précise le Haut-commissariat au plan dans une note d’information sur les résultats de l’enquête permanente de conjoncture menée auprès des ménages au T1-2022.

Les raisons de cette dégradation sont nombreuses et passent par la perception par les ménages du niveau de vie, du chômage, de l’opportunité à effectuer des achats de biens durables et de leur situation financière.




Selon le Haut-commissariat au plan, au premier trimestre 2022, 98,1% des ménages ont déclaré que les prix des produits alimentaires ont augmenté au cours des 12 derniers mois tandis que 0,2% pensent le contraire.

La même enquête menée par le Haut-commissariat au plan souligne que 75,6% des ménages se sont plaints d’une dégradation du niveau de vie au cours des 12 derniers mois, 15,7% pensent que la situation stagne et 8,7% pensent qu’il y a une amélioration.

Au cours de l’enquête, 47,4% des Marocains assurent s’endetter ou puiser dans leur épargne et 4,1 % affirment épargner une partie de leur revenu.