(Vidéo) Suède: des incidents après un Coran brûlé

(Vidéo) Suède : des incidents après un Coran brûlé




Plusieurs policiers ont été blessés en Suède dans des heurts avec des manifestants qui protestaient jeudi, après que des sympathisants d’extrême droite ont annoncé leur intention de brûler le Coran dans la ville de Linköping.

L’incident a été déclenché en marge d’un rassemblement du mouvement anti-Islam « Hardline Line » dirigé par Rasmus Paludan, qui organise actuellement une tournée en Suède en ciblant des quartiers à forte communauté musulmane.

Rasmus Paludan





Si la manifestation s’est déroulée à Råslätt et à Jönköping, au cours de laquelle le Coran a été brûlé, celle de Linköping a été empêchée par la police. Le groupe d’extrême droite n’a pas pu rejoindre le lieu de rassemblement et la situation s’est ensuite détériorée entre les participants à la contre-manifestation et la police.

« L’ambiance était violente et des attaques policières ciblées sur place », a indiqué la porte-parole de la police, ajoutant que plusieurs manifestants ont été interpellés et trois policiers blessés.

Pour sa part, le ministre suédois de la Justice et de l’Intérieur, Morgan Johansson, s’est exprimé sur Twitter : « peu importe ce que l’on pense du message de haine extrémiste de droite que représente Paludan, il est inacceptable de réagir par cette grave violence ».

Selon le responsable c’est exactement la réaction que le « provocateur » veut voir.