Les États-Unis veulent renforcer leur partenariat énergétique avec le Maroc

Les États-Unis veulent renforcer leur partenariat énergétique avec le Maroc




Les efforts déployés par le Maroc dans le cadre de la transition énergétique séduisent les États-Unis, qui entendent renforcer leur coopération avec le royaume dans les domaines de la technologie et des énergies renouvelables.

Dans un récent document qui dévoile les axes stratégiques, les objectifs et les priorités de la politique des États-Unis au Maroc, les autorités américaines ont inscrit la coopération en matière de technologie et des énergies renouvelables, parmi les axes majeurs.

Pour les Américains, « le Royaume du Maroc est un leader mondial en matière de politique et d’action climatique », note le document, soulignant la capacité scientifique et technique du pays qui « n’a cessé d’augmenter, attirant des investissements croissants.




Et ceci dans l’aérospatiale, la fabrication automobile et l’informatique (y compris l’intelligence artificielle).

Le Royaume du Maroc deviendrait ainsi « un partenaire vital pour les États-Unis et l’Europe au cours de la prochaine décennie pour relever les défis du climat, des systèmes de santé et de la préparation aux pandémies, ainsi que du développement technologique. »

Selon le document, la collaboration avec le Royaume du Maroc, un pays qui a « clairement démontré que le pays a la capacité de mener la dynamique de développement des politiques pour ces questions sur le continent africain, s’avère stratégique pour les États-Unis. »