Saïd Chanegriha accuse le Maroc de semer la division entre les Algériens

Le chef de l’armée algérienne accuse le Maroc de semer la discorde et la division entre les Algériens




Le chef de l’armée algérienne Saïd Chanegriha a, une fois encore, mis en garde le Royaume du Maroc qui, selon lui, multiplie ses provocations envers l’Algérie.

Dans un discours prononcé depuis la base militaire de Bordj-Badji-Mokhtar, le chef d’État-major a clairement accusé le Royaume du Maroc de « tentatives délibérées des mercenaires de semer la discorde et la division » entre Algériens mais aussi entre le peuple et son Armée.

Saïd Chanegriha a fait allusion à l’existence « d’actes de provocations marocaines insidieuses et dangereuses, qui se mènent actuellement parallèlement aux méthodes guerrières et meurtrières publiques auxquelles le Maroc s’adonne publiquement. »

Le chef de l’armée algérienne Saïd Chanegriha a même qualifié le royaume du Maroc de « semeurs de discorde », une terminologie utilisée par le président algérien qui a aussi accusé le Royaume d’avoir instrumentalisé une organisation séparatiste classée terroriste (le MAK) dans plusieurs régions de Kabylie.

Par ailleurs, le chef d’État-major algérien Saïd Chanegriha a appelé tous les Algériens à l’union nationale « afin de faire avorter toute manœuvre ciblant notre unité territoriale et populaire ».