L’ambassadeur de Palestine salue le rejet par le Maroc des attaques israéliennes sur Al Qods

L’ambassadeur de Palestine salue le rejet par le Maroc des attaques israéliennes sur Al Qods




L’ambassadeur de Palestine à Rabat, Jamal Choubki, a salué la position du Royaume du Maroc vis-à-vis des dernières agressions israéliennes dans la Mosquée Al-Aqsa.

Dans une déclaration à la MAP, le diplomate palestinien a indiqué que la position marocaine exprime le rejet par le royaume de toute mesure israélienne à même de consacrer une nouvelle situation à Al-Qods afin d’altérer le cachet religieux et civilisationnel de la ville sainte.

La dénonciation par le Royaume du Maroc des dernières agressions israéliennes contre des fidèles palestiniens à la mosquée Al-Aqsa et contre le peuple palestinien dans diverses régions du pays est en phase avec la position arabo-musulmane, a ajouté l’ambassadeur de Palestine à Rabat.




Il a souligné que le communiqué publié par le ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des marocains résidant à l’étranger «a mis les points sur les i» concernant la position marocaine qui a été notifiée officiellement à la partie israélienne.

Jamal Choubki a également souligné l’importance de l’intensification des contacts par le Royaume du Maroc afin de mettre fin à la dernière agression israélienne.

Le Maroc, dont le roi Mohammed VI, préside le Comité Al Qods relevant de l’Organisation de la Coopération Islamique, a exprimé sa ferme condamnation et sa forte dénonciation de l’incursion des forces d’occupation israélienne dans la mosquée Al Aqsa, la fermeture de ses portes et l’agression des fidèles désarmés dans l’enceinte de la mosquée et sur ses esplanades, causant nombre de blessés.




Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des marocains résidant à l’étranger a indiqué que le pays considère que cette agression flagrante et cette provocation méthodique durant le mois du Ramadan contre le caractère sacré de la mosquée et sa place dans le cœur de la Oumma islamique ne fera qu’attiser les sentiments de haine et d’extrémisme et réduire à néant les chances de relance du processus de paix dans la région.

Le Royaume du Maroc appelle les Nations unies et la communauté internationale à intervenir d’urgence pour mettre un terme à ces violations et agressions contre le peuple palestinien désarmé et ses valeurs sacrées, a ajouté la même source.

Sur instructions du roi, cette condamnation et cette dénonciation ont été communiquées directement au chef du bureau de liaison israélien à Rabat, a conclu le communiqué.