Maroc: le FMI prévoit une croissance de 1,1% en 2022 et 4,6% en 2023

Maroc: le Fonds monétaire international prévoit une croissance de 1,1% en 2022 et 4,6% en 2023




L’économie marocaine devrait enregistrer un taux de croissance de 1,1% en 2022, contre 3% prévu précédemment en janvier, selon le Fonds monétaire international (FMI).

Dans son rapport semestriel sur les « Perspectives de l’économie mondiale », publié mardi, le Fonds monétaire international anticipe une croissance de 4,6% pour le Royaume du Maroc en 2023.

L’institution de Bretton Woods prévoit, par ailleurs, une baisse du chômage de 11,9% en 2021 à 11,7% cette année avant un nouveau recul à 11,1% en 2023.

L’inflation devrait atteindre 4,4% cette année avant de retomber à 2,3% en 2023.

Le solde du compte courant s’établissait à -2,9% en 2021, contre -6,0% en 2022 et -4,0 % en 2023.

Au niveau mondial, la croissance devrait se situer à 3,6%, en baisse de -0,8% par rapport aux prévisions de janvier à cause notamment du fort impact de la guerre entre la Russie et l’Ukraine.

« À la manière d’ondes sismiques qui se propagent à partir de l’épicentre d’un tremblement de terre, les répercussions économiques de la guerre se font sentir bien au-delà de la région, essentiellement par l’intermédiaire des marchés des produits de base, des échanges commerciaux et des liens financiers », peut-on lire dans le rapport du Fonds monétaire international.